Les rencontres IBM – La formation des entrepreneurs et le blended learning

Le blended learning pour former les entrepreneurs
 
Quel regard porter sur la formation des entrepreneurs ? Pour décrypter le sujet, rien ne vaut l’œil d’un expert… Arrivée chez IBM en 2008, Lisa Neddam y a exercé un panel de métiers différents – RH, ventes, management des ventes – avant de se spécialiser en tant que Digital Skills Platform Leader. Elle est aujourd’hui en charge de SkillsBuild, un programme de développement des compétences numériques et des soft skills à destination des publics en insertion ou réinsertion professionnelle. Nous l’avons rencontrée pour échanger autour de la formation et de l’entrepreneuriat !

Selon vous, la façon d’apprendre évolue-t-elle ? Si oui, comment ?

Effectivement, la façon d’apprendre a changé, et ce, de deux manières. Premièrement, les nouvelles technologies ont profondément transformé la façon dont on consomme l’éducation et l’apprentissage. On pense notamment au e-learning, à l’intelligence artificielle de recommandation personnalisée des contenus, aux nombreuses interactions via les différents chatbots disponibles, etc. Tout ceci est à l’origine d’une nouvelle méthodologie de formation appelée le blended learning, un dispositif combinant à la fois l’apprentissage grâce aux nouvelles technologies et le présentiel.

En parallèle, l’objectif final n’est plus le même. Nous évoluons progressivement depuis un système d’éducation orienté « diplôme » vers un système orienté « compétences ». De plus en plus de personnes sont valorisées par leurs certifications, en plus de leur diplôme : ce qui, dans l’ensemble, est un bon moyen d’obtenir une vision globale du profil en question !

Finalement, cette nouvelle façon d’apprendre permet une plus grande flexibilité en termes de diversité des profils, mais aussi au niveau de la façon d’appréhender l’éducation. Aujourd’hui, on se crée un véritable passeport de compétences, qui n’est plus nécessairement lié aux diplômes obtenus par le passé.

À lire : Connaissez-vous bien l’EdTech ?

 

Une telle méthode de formation correspond-elle aux entrepreneurs innovants ?

Cette méthode concerne principalement les entrepreneurs ayant mis en place un business model influencé par la technologie et l’innovation : par définition, ce sont des métiers qui vont évoluer de façon très rapide. La nécessité de se former en permanence est intrinsèque à leur activité, d’autant plus que les start-up sont un mélange de profils variés ! Autodidactes, personnes en reconversion… tous font preuve d’un réel besoin d’apprendre, et ce, tout au long de l’aventure. Les entrepreneurs innovants ne sont pas des profils classiques, et c’est la raison pour laquelle cette nouvelle façon de se former leur correspond particulièrement.
 

Redécouvrez 10 qualités qu’un entrepreneur innovant doit développer !

 

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs souhaitant (se) former ?

Tout d’abord, il ne suffit pas de mettre des outils à disposition. Il faut également savoir aménager son temps pour la formation. L’idée est de mettre en place un temps régulier destiné à la formation, ou de réserver directement une plage horaire dédiée, chaque année.

Ensuite, il faut savoir être réaliste : on ne peut pas tout faire en ligne ! Le numérique prend davantage de valeur lorsqu’il est combiné avec le présentiel, d’où le blended learning. Surtout, il y a des temps de présentiel que l’on ne peut remplacer : les discussions, le temps « humain », les échanges… Il est important de trouver le juste milieu entre le digital et le présentiel, mais aussi entre la théorie et la pratique. Dans ce cas précis, la notion d’expérience entre également en jeu : la réalité virtuelle, c’est bien, mais cela ne remplace pas la mise en pratique.

Enfin, il est essentiel de trouver le bon équilibre entre l’accompagnement et l’empowerment. Aujourd’hui, on a la possibilité d’être très indépendant, drivé par sa propre motivation. Mais tout le monde n’est pas dans ce même état d’esprit : il faut savoir adapter la formation au profil !
 
Découvrez aussi :
Les rencontres IBM – La data science et son impact sur les start-up

 
Une chose est sûre : les nouvelles technologies ont bouleversé notre façon d’apprendre et ont conduit à l’apparition du blended learning. Un mode de formation qui peut se révéler pleinement utile pour les entrepreneurs, à condition d’être bien mené ! Vous êtes créateur d’entreprise ou membre d’une start-up innovante et souhaitez développer certaines compétences ? Les experts de la communauté CIC Place de l’innovation sauront vous guider !

Autres actualités