La levée de fonds, à consommer avec modération

Recherche de financements : la levée de fonds est à consommer avec modération !

Vous rêvez de réaliser une levée de fonds d’anthologie pour transformer votre start-up en géante du secteur ? Gare à la poudre aux yeux ! Si le financement est une problématique essentielle pour tout entrepreneur, fonds privés et fonds publics doivent être rassemblés méticuleusement…

La levée de fonds, nouveau baromètre des start-up

Lors de leur création et de leurs débuts, nombre de start-up sont encore trop jeunes pour avoir un chiffre d’affaires ; elles ne vendent ni produit, ni service. Elles sont alors souvent jugées en fonction de l’ampleur et du nombre de leurs levées de fonds. Pourtant, s’il s’agit d’un levier important pour se développer dans de bonnes conditions, s’obstiner à récolter autant d’argent que possible, le plus rapidement possible, peut également prendre le pas sur la stabilité du modèle économique.

Les nombreuses levées de fonds de plus de 5 millions d’euros réalisées en 2017 vous font rêver ? S’il faut retenir les 71 millions d’euros rassemblés par Actility, il faut également penser aux 16 millions d’euros de Take Eat Easy (1), désormais en faillite, ou aux 15 millions de Save, en redressement judiciaire (2).

Une solution de financement à double tranchant

Vous avez besoin de fonds pour faire grandir votre start-up et vous faites en sorte de les rassembler auprès d’investisseurs ? En vous focalisant sur la recherche de financements, attention à ne pas négliger les besoins, à long terme, de l’entreprise !

Beaucoup d’entrepreneurs voulant réaliser une levée de fonds très tôt oublient que leur projet doit avoir des bases solides et que des fonds conséquents ne sont pas gages de succès. Avoir des ressources à dépenser est une chose… le faire avec méthode et réussite en est une autre. L’idée peut être bonne et le marché porteur, mais aucune start-up ne survit sans gestion à long terme !

Enfin, l’intérêt des financeurs n’est pas toujours le même que le vôtre. Le véritable secret des entrepreneurs avisés ? Un accompagnement de qualité avec des partenaires, des intermédiaires, des investisseurs et / ou des business angels qui partagent la même vision que vous pour l’entreprise.

Découvrez aussi : 5 questions à poser à son banquier pour financer un projet

Lentement, mais sûrement : avant de compter les billets, chiffrez vos besoins pour réaliser la levée de fonds idéale. Et pour réduire les risques, faites-vous accompagner par des spécialistes qui vous connaissent et sauront comprendre ce que vous visez pour votre start-up !

(1) Maddyness, Le destin de Take Eat Easy pourrait-il devenir la norme ?
(2) Maddyness, Après une lutte acharnée, Save sauve sa peau
 

Crédit photo : Pexels / Tookapic

Autres actualités