Édito – L’indice Next 40, outil de promotion des start-up françaises

Zoom sur l'indice Next 40

Cela fait plusieurs semaines que l’information se propage dans le monde des start-up françaises : un indice Next 40, à destination des entreprises innovantes, devrait être mis en place pour favoriser l’essor de 40 d’entre elles. CIC Place de l’innovation revient sur cette mesure qui verra le jour à l’automne !

Qu’est-ce que l’indice Next 40 pour les start-up françaises ?

L’information est fraîche et le projet naissant. Autrement dit, le sujet est à manier avec des pincettes. Annoncé en mai 2018 sur le salon Viva Tech par Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État chargé du Numérique, le projet figure parmi 10 mesures phares formulées au terme d’une tournée-marathon : durant huit mois, le secrétaire d’État a parcouru la France à la rencontre des entrepreneurs pour cerner les besoins des start-up françaises.

Résultat ? 10 mesures réparties en quatre thématiques : simplification, financement, recrutement et international. Au cœur de ces mesures, le Next 40 est un nouvel indice, basé sur le modèle du CAC 40, destiné à repérer les start-up les plus prometteuses afin de mieux les promouvoir à l’international.

Comment va fonctionner le Next 40 ?

À l’heure actuelle, la mesure se contente d’être théorique. Selon les informations livrées par le secrétaire d’État chargé du Numérique, elle se définirait comme un coup de pouce, ou d’accélérateur, offert aux start-up françaises à haut potentiel.

Une dizaine d’experts – entrepreneurs et acteurs de la French Tech – triés sur le volet se réuniront afin d’identifier les entreprises les plus à même d’intégrer le Next 40. Et la démarche devrait être renouvelée régulièrement, tous les six mois ou un an. Si les critères de sélection sont encore flous, ils concerneraient essentiellement le potentiel de développement des jeunes entreprises.

Même principe quant aux conséquences de l’indice : la mesure n’étant pas activée, impossible d’en imaginer le résultat concret pour les start-up françaises choisies. La liste devrait cependant permettre une meilleure promotion et une visibilité améliorée à l’international, notamment grâce au soutien des représentants du gouvernement.

À lire : Votre start-up doit-elle se développer à l’international ?

L’indice Next 40 vu de la Place de l’innovation

Toute mesure destinée à faciliter le développement des start-up françaises est la bienvenue. D’autant plus que nombre d’entrepreneurs saluent déjà la nouveauté, certains proposant même leur candidature. Après tout, pourquoi pas ?

Reste, tout de même, à découvrir les subtilités de ce nouvel indice et les critères de sélection des heureuses élues. À l’heure actuelle, il est question d’entreprises en hyper-croissance et la mesure semble prometteuse, du moins pour les 40 start-up qui seront mises en avant par le fameux indice Next 40. Pour connaître sa véritable portée, il faudra attendre sa mise en place. Affaire à suivre !

Redécouvrez l’accompagnement des start-up en France en infographie

Trop tôt pour se projeter, assez pour se réjouir : s’il faut attendre la création du Next 40 pour en estimer l’impact, l’initiative s’annonce positive pour l’écosystème entrepreneurial. Start-up françaises et acteurs de l’innovation, préparez-vous : le CAC 40 des start-up arrive !
 

Crédit photo : Pexels / Porapak Apichodilok

Autres actualités