Objets connectés et Internet of Things : le point sur un marché d’avenir

Objets connectés et Internet of Things, marché d'avenir

Votre projet s’appuie sur l’Internet des objets, Internet of Things ou IoT ? Bienvenue dans l’univers des objets connectés, un marché qui promet monts et merveilles aux start-up qui savent l’exploiter. Parce qu’il s’agit là d’un levier essentiel d’innovation, faisons un gros plan sur ce secteur du passé, du présent et du futur !

Le point sur les objets connectés et l’Internet of Things

La famille des objets connectés englobe tout objet capable de capter, de stocker, de traiter et de transmettre des données ainsi que d’envoyer ou de recevoir des ordres grâce à sa connexion à un réseau. Pour désigner le domaine, on parle souvent de l’Internet des objets, de « IoT », ou Internet of Things en anglais. Votre smartphone n’est donc que l’arbre qui cache la forêt : comme vous le savez, une montre, une table de cuisson, des volets ou une voiture peuvent également être des objets connectés !

Retrouvez également notre lexique de l’entrepreneur innovant !

73 % des Français – et 99 % des 18-24 ans – possédaient un smartphone en 2017 (1). Mais si le portable reste leader dans le monde de l’Internet of Things, il est talonné par de nombreux accessoires high-tech, comme le prouvent les chiffres de 2017 (2) :

  • 3 Français sur 10 étaient équipés d’une télévision connectée ;
  • 1 Français sur 10 était équipé d’une alarme, une caméra, d’une montre et / ou d’un bracelet connecté !

Et la liste de challengers est longue : station météo, prise de courant, interrupteur, porte-clés, thermostat, balance, brosse à dents… Mais si les objets connectés s’invitent dans de nombreux domaines, les secteurs d’innovation prioritaires pour les Français seraient ceux de la santé, de la sécurité, de l’énergie et de la domotique. L’électroménager, la mobilité et les loisirs suivent de près.

En bref ? Les utilisateurs veulent des objets connectés capables de les alerter en cas d’urgence, de surveiller leurs biens, de mieux contrôler leur consommation ou de suivre leur état de santé. Entre autres !

4 start-up françaises qui font la différence

Dans le domaine des objets connectés, la start-up est reine. Les mots d’ordre des entrepreneurs innovants ? Imaginer, oser et concrétiser. La preuve avec des acteurs de la nouveauté qui misent tout sur l’Internet des objets dans des secteurs d’activité très variés, pour la plupart accompagnés par CIC Place de l’innovation.

Clim8

L’entreprise Clim8 révolutionne le textile avec un matériau thermique intelligent qui enregistre la température de la peau, analyse l’environnement ou le profil de l’utilisateur : ces données permettent de diffuser une chaleur régulée !

Elistair

La start-up innovante Elistair se spécialise dans la conception et la fabrication de drones filaires pour la surveillance aérienne. Grâce à une technologie brevetée, ses drones sont déjà déployés dans plus d’une trentaine de pays, utilisés par l’armée française comme américaine.

Tikaway

Des lunettes caméra connectées à une application de partage en direct : la solution proposée par Tikaway est plébiscitée par les professionnels de la collaboration à distance et exploitée en live meeting, pour des vidéoconférences interactives.

Pop’n Link

La technologie pour smartphone développée par Pop’n Link s’est vue primée au CES Las Vegas 2017. Celle-ci permet à tout utilisateur d’accéder à des informations sur un lieu sans partager ses données personnelles : programmes d’un événement, carte d’un restaurant… Il y en a pour tous les goûts !

Découvrez aussi 10 innovations qui ont brillé au CES Las Vegas 2018

Objets connectés et Internet of Things : quelles perspectives ?

Un marché sans frontières

Pour une majorité de Français, l’Internet des objets incarne le progrès. En 2017, le marché représentait 8 milliards d’euros en France : une goutte d’eau face au marché mondial, qui pèse 737 milliards de dollars… et est estimé à 1 290 milliards de dollars à l’horizon 2020 (3) ! Des chiffres expliquant les investissements des grands groupes, qui cherchent à s’approprier les start-up les plus prometteuses d’un marché encore très jeune. Les 2,3 milliards de dollars dépensés par Google pour racheter Nest, créateur d’objets connectés pour la maison, sont un bel exemple !

Les défis des objets connectés

Votre projet innovant mise sur l’Internet des objets ? Gare au mirage ! Si l’avenir est radieux, il n’est pas sans écueils pour autant.

En plein scandale de détournement d’informations personnelles par Facebook, la sécurité des données apparaît désormais comme un enjeu majeur des objets connectés (4). Pour convaincre les utilisateurs, il vous faudra donc protéger efficacement leurs données personnelles et le prouver ! Les 18 – 24 ans placent d’ailleurs la question en tête des freins à l’usage d’Internet (1). Une problématique aggravée par certains objets perçus comme synonymes de dépendance, de perte de temps ou de rupture de lien social.

Le second challenge à relever pour réussir dans l’Internet of Things ? C’est un sujet qui fâche : la plupart des intéressés jugent les prix des objets connectés trop élevés, voire totalement prohibitifs (2). D’autant plus que ces objets sont considérés comme rapidement obsolètes, donc peu rentables. Même principe concernant la complexité d’usage, qui inquiète encore un utilisateur sur deux… notamment lorsqu’il s’agit de gérer plusieurs objets !

Pour aller plus loin, retrouvez le point sur la 5G, révolution de l’innovation !

Entrepreneur en devenir, start-up ou responsable innovation, les objets connectés représentent un bel atout pour miser sur l’avenir. Le marché n’en est encore qu’à ses débuts : tout reste possible pour les porteurs d’idées bien accompagnés, à condition de prendre en compte les attentes du consommateur final. Innovation, sécurité, prix et simplicité… à vous de jouer !

(1) 20 minutes, Les 5 chiffres à retenir sur l’utilisation du numérique en 2017 en France
(2) Web des objets, Baromètre 2017 : les français et les objets connectés
(3) Objetconnecte.net, Le développement des objets connectés : les nouveaux chiffres de 2018
(4) Les numériques, Détournement de données : Facebook sous les critiques
 

Crédit photo : Pexels / Rawpixel.com

Autres actualités