L’agriculture, terreau d’innovation

Innovation agricole

Airbnb du stockage, station météo connectée, Big Data, robotisation… Si l’agriculture a toujours été un terreau d’innovation, elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Zoom sur un secteur en plein boom avec Bastien Perrier, ingénieur agronome et responsable d’activité agriculture et viticulture chez CIC Lyonnaise de banque. Son but ? « Développer le marché au sein de la banque, de l’agriculteur en circuit court à l’Agriculture de firme ! »

Innovation agricole, des besoins divers

Entre réchauffement climatique, explosion de la population mondiale et secteur en crise, l’agriculture fait face à de véritables défis de société… et les agriculteurs aussi. Une des solutions ? L’innovation.

1/ La transition écologique

Comme l’explique Bastien Perrier, « l’innovation est essentielle pour l’aspect écologique. Au-delà même de la volonté des agriculteurs, une vraie demande sociétale les pousse à aller de l’avant pour moins traiter ou stimuler les défenses de la plante, par exemple. »

Mais au-delà de cette demande, « l’agriculture est obligée d’innover, puisqu’elle doit respecter des normes de plus en plus strictes quant au respect de l’environnement… Et ce, tout en nourrissant un nombre croissant de consommateurs du fait de la démographie en hausse. »

2/ L’exigence de productivité

Qui dit démographie en hausse dit plus de bouches à nourrir. Il y a donc des attentes mondiales sur l’agriculture. Or une autre conséquence de la démographie est la diminution des surfaces cultivables (urbanisation, terres polluées…). La productivité devient donc centrale !

Si en plus l’on intègre aujourd’hui les nouvelles destinations non alimentaires des productions, notamment comme ressource énergétique (Biodiesel) ou les plastiques végétaux, il y a des enjeux immenses ! « Les solutions efficaces de l’amélioration des performances passent par l’innovation ! », confirme Bastien Perrier.

3/ L’amélioration des revenus

En dépit de la demande et des besoins mondiaux, certaines filières agricoles sont malgré tout en crise. Faire face à l’augmentation du coût de la vie, à la pression des industriels quant aux prix des matières premières, aux normes environnementales ou aux exigences nécessite un certain niveau de revenus pour assurer la rentabilité des exploitations… Or, sur de nombreuses productions agricoles au marché mondialisé (Grande culture, lait, etc.), de meilleurs revenus passent par une meilleure productivité. La boucle est bouclée.

À noter que l’innovation peut être aussi en aval de la production, avec des systèmes de mise en marché sans intermédiaire, eux aussi permettant de créer de la valeur.

Agriculture et innovation : les publics sont mûrs !

L’agriculture, comme tous les secteurs, est entrée de plain-pied dans l’ère digitale : la preuve, on parle déjà de Big Data agricole quant au flot de données collectées, ou d’e-agriculture lorsque les outils numériques s’invitent dans les process.

  • Du côté des start-up, le marché est en pleine expansion. L’agriculture constitue le deuxième marché de la robotique de service(1), notamment grâce aux robots de traite, pour un marché estimé à 16,3 milliards de dollars à l’horizon 2020. Sans même parler de l’agriculture numérique, des biotechnologies, de la génétique ou du biocontrôle.
  • Côté financement, en 4 ans, les investissements dans les AgTech ont doublé au niveau mondial. Bilan : 2,6 milliards de dollars en 2017(2) pour la Tech agricole !
  • Quant aux agriculteurs ? Halte aux idées reçues ! 79 % d’entre eux utilisent Internet, 70 % ont un ordinateur connecté(3) et la majorité accueille favorablement les innovations. Entre 2013 et 2015, l’utilisation d’applications agricoles par les possesseurs de smartphone a d’ailleurs bondi de 110 %… Vivement les données 2020 !

Découvrez aussi la FoodTech, quand l’alimentation se nourrit du numérique !

L’agriculture innovante en exemples

Besoin d’exemples concrets ? Bonne nouvelle, ils ne manquent pas puisqu’au sein du CIC, l’agriculture est un vecteur d’innovation en pleine expansion. « Pour les agriculteurs et les viticulteurs, la Lyonnaise de banque offre une vraie différence avec son approche conseil », précise Bastien Perrier. Gros plan sur deux d’entre eux.

1/ La smart agriculture de SMAG

Filiale d’un groupe coopératif agricole, SMAG s’appuie sur le Big Data agricole pour éditer et développer des logiciels optimisant les pratiques et facilitant la transformation digitale. Par exemple ?

SMAG Farmer simplifie la gestion des parcelles agricoles : sur ordinateur, tablette ou smartphone, les données entrées sont traitées par l’intelligence artificielle pour commander directement les produits correspondants. D’autres logiciels ciblent les vignes, les semences, les troupeaux de bovins, la protection des cultures ou la prévision des rendements.

2/ La bio-ingénierie de BIOMEDE

Lauréat de l’édition 2017 du concours « Innover dans un monde qui bouge », la start-up BIOMEDE utilise la phytoremédiation pour réhabiliter des terres agricoles polluées. En clair, elle vend aux agriculteurs des graines de plantes phyto-extractrices, capables de capter les métaux lourds dont le cuivre polluant les sols.

Après un diagnostic du niveau de pollution, le mélange de graines est personnalisé et semé, puis les plantes récoltées. Le cuivre extrait des plantes est alors revalorisé dans le respect de l’économie circulaire, tandis que la qualité améliorée des terres agricoles booste la productivité de l’exploitation !

À lire : Le label GreenTech verte, ou l’innovation au service de la transition écologique !

Quel avenir pour l’innovation agricole ? « Infini ! Et c’est un enjeu qui va bien au-delà des intérêts d’un secteur économique mais un enjeu pour l’Humanité », conclut Bastien Perrier. « On assiste par exemple au retour d’une agriculture plus locale valorisant des variétés oubliées favorisant ainsi la conservation d’une agri diversité, ainsi qu’au développement des circuits courts et logistiques, de nouveaux modes de commercialisation, de financement via le crowdfunding, ou encore de consommation… Et tous relèvent de l’innovation ! »
 
(1)Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, 30 projets pour une agriculture compétitive et respectueuse de l’environnement
(2)AgFunderNews, What’s Next for Agtech?
(3)Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, Les chiffres clés de l’agriculture connectée
 

Crédit photo : Unsplash / Bence Balla-Schottner

Autres actualités