Financer son projet innovant : focus sur le capital-innovation

Capital-innovation : financer son projet
 
Le capital-innovation est en plein essor en France, et ce, depuis maintenant une vingtaine d’années. Véritable mécanisme gagnant-gagnant, il est profitable aussi bien aux investisseurs qu’aux start-up souhaitant financer un projet innovant. Mais de quoi s’agit-il concrètement ? À qui se destine-t-il et dans quel but ? Explications.

Le capital-innovation, qu’est-ce que c’est ?

Le capital-innovation n’est autre que l’entrée au capital d’un investisseur dans une entreprise en phase de création ou de lancement : c’est un moyen d’assurer la production et la commercialisation des produits et / ou services proposés par la start-up en question. Du côté de l’investisseur, c’est l’opportunité de réaliser – à terme – une plus-value de ses parts acquises.

Le capital-innovation peut intervenir au cours de différentes étapes de l’évolution d’une entreprise. Par exemple, en fin de développement produit, lorsqu’un nouveau financement est nécessaire, ou avant la commercialisation d’un produit ou d’un service.
 

Capital-investissement : une activité financière variée
En plus du capital-innovation, il existe trois autres types de capital-investissement.

• Le capital-développement : il s’adresse aux entreprises ayant atteint un stade de maturité supérieur et générant déjà des profits. Il a pour but d’augmenter les capacités de production ou de commercialisation actuelles, mais aussi le développement de nouveaux produits / services. Enfin, il peut également participer au financement de nouvelles acquisitions et / ou accroître son fonds de roulement.

• Le capital-retournement : il représente l’entrée au capital d’un investisseur dans une entreprise en difficulté, afin de financer des mesures permettant un retour aux bénéfices.

• Le capital-transmission : il est caractérisé par l’entrée d’un investisseur au capital de l’entreprise, dans le but d’accompagner sa cession ou sa transmission.

À lire : Infographie – Financement : que recherchent les investisseurs ?

Quand et comment avoir recours au capital-innovation ?

Pour que le capital-innovation soit une réussite, certaines conditions doivent être réunies.

Tout d’abord, il est essentiel pour les investisseurs et les entrepreneurs de mettre en place une relation claire et cohérente, dans le but d’avancer au mieux ensemble. Par exemple, les investisseurs de CM-CIC, qui sont avant tout des ingénieurs, disposent d’un bagage solide dans le domaine de la finance et de la banque, ce qui facilite le dialogue.

En plus de participer à prospérité financière de l’entreprise, les investisseurs peuvent jouer un rôle de conseiller concernant le fonctionnement et la stratégie de celle-ci. Cela s’applique aussi bien aux aspects administratifs, financiers, juridiques, qu’aux partenariats et aux ressources humaines !

Enfin, les investisseurs sont présents lors de toutes les phases de la vie de l’entreprise. Il peut s’agir d’une étape de refinancement – comme on en voit souvent pour les projets innovants – ou alors, lorsqu’un dirigeant souhaite s’engager dans une nouvelle voie et, par conséquent, déléguer la gestion de son entreprise.
 

Découvrez les levées de fonds réussies du mois de mai 2019 !

 
Vous l’aurez compris : le capital-innovation ne se limite pas au besoin de financer un projet innovant, ni même au périmètre financier de l’entreprise. Avec une vraie relation investisseurs / entrepreneurs, cela peut être un atout de taille pour toute start-up. Vous souhaitez construire une entreprise forte, basée sur une relation stable ? Venez rencontrer les experts de la communauté CIC Place de l’innovation !

Autres actualités