Financement d’un projet : 5 questions à poser à son banquier

Financement d'un projet : les questions à poser au banquier


Cela fait partie des étapes clés avant de se lancer dans la création d’entreprise : le passage chez le banquier est incontournable. Pour le financement d’un projet, c’est un moment souvent décisif pendant lequel certaines questions s’imposent… Avec Sébastien Durix, Directeur d’Agence Entreprises, CIC Place de l’innovation vous donne un temps d’avance !

Quel rôle pouvez-vous jouer dans mon projet ?

La banque vous reçoit et s’intéresse à votre personne (formation, expérience, motivation…) puis à votre projet (le produit, l’idée, la clientèle, la concurrence, le marché, les moyens nécessaires…).

Ainsi, elle peut vous conseiller sur votre plan prévisionnel d’activité, votre plan de trésorerie et votre étude de marché. Mais elle peut également vous fournir une estimation des besoins en matière d’investissement et de financement.

Quels types de financement pouvez-vous me proposer ?

La banque peut tout financer (ou presque), à condition qu’elle sache comment elle sera remboursée. Elle est donc en mesure de financer le fonds de commerce, le matériel, les équipements… En somme, tout ce qui constitue vos outils de travail. Reste ensuite à déterminer la solution la plus adaptée.

Quelle part du financement puis-je espérer ?

La part du financement de la banque va dépendre de votre projet, de son état d’avancement et du contexte global. La banque peut conseiller un entrepreneur dès le stade du concept. Pour les entreprises innovantes en phase de commercialisation, un accompagnement en financement devient possible, soit en direct, soit en faisant appel à des investisseurs. Et si la majorité des besoins est financée par des crédits bancaires, il est préférable que vous réalisiez un peu d’apport, c’est aussi une marque de confiance !

Quel type de projet est adapté à votre service ?

La réponse est simple : tout type de projet et d’activité. Lorsqu’un entrepreneur s’installe, il a besoin d’un outil de travail, composé d’éléments corporels (matériel) ou incorporels (droit au bail, par exemple). La banque peut se positionner sur ces différents aspects, que ce soit pour des activités traditionnelles de type commercial, des prestations de services…

Comment vous convaincre de financer mon projet ?

La première attitude du banquier est de s’intéresser à vous et de chercher à vous comprendre. Il se penchera donc tout autant sur votre formation, votre expérience et votre situation financière que sur votre business plan. À partir de tous ces éléments, la banque considère votre projet et votre motivation. En effet, comment peut-elle croire à votre idée si vous ne semblez pas vous-même convaincu et investi à 100 % ? La part d’humain représente plus de la moitié de la décision !

Retrouvez tous nos articles sur le sujet du financement

Avec ces quelques questions, vous pourrez sans doute récolter de précieuses informations auprès de votre banquier… À vous de jouer !

Vous souhaitez avoir d’autres informations ?


Crédit photo : TeroVesalainen / Pexels

Autres actualités