Infographie – Créer son entreprise en 2020, est-ce une idée folle ?

Quels que soient les mois à venir, l’année 2020 restera particulière. Toutes les entreprises ont subi sans distinction la crise du Covid-19 et ont dû s’adapter. Des dispositifs gouvernementaux et différents conseils ont vu le jour pour soutenir l’économie et maintenir les sociétés sur le marché.

Dans ces conditions, sera-t-il possible de créer une nouvelle entreprise en 2020 ? Les entrepreneurs doivent-ils attendre ou se lancer ? Nous vous donnons quelques chiffres, en infographie, pour vous aider à y voir plus clair !

Créer une entreprise en 2020, est-ce possible ?

Un contexte difficile pour créer une entreprise

Une économie impactée

Ce n’est plus une surprise pour personne : l’état d’urgence sanitaire et le confinement ont eu des conséquences fortes sur l’économie et les entreprises du pays, si bien que l’activité économique aurait chuté de 27 % selon la Banque de France. Ce sont également 6 points de PIB qui auraient été perdus sur la période.

La création d’entreprise en baisse

En mars 2020 déjà, la création d’entreprise aurait connu une baisse de 25,5 % d’après l’Insee. Pour les créations d’entreprises classiques comme pour les micro-entrepreneurs, la tendance était à la baisse avec des secteurs particulièrement impactés tels que l’hôtellerie et la restauration.

La création d’entreprises soutenue par des aides

Les aides fiscales

Parmi les aides susceptibles de vous permettre de lancer votre activité se trouvent les aides fiscales, telles que le crédit et la réduction d’impôts, ainsi que l’exonération totale puis à 50 % pour les Jeunes Entreprises Innovantes

Les aides sociales

Les aides sociales, plus nombreuses, peuvent également être précieuses pour surmonter les difficultés liées à la période et au contexte économique.

  • L’aide à la création d’une entreprise (Acre), qui permet d’être exonéré de cotisations pendant un an, selon un seuil
  • L’allocation chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE)
  • La prime d’activité
  • L’aide à la reprise et à la création d’entreprise (Arce)
  • Les congés pour les salariés créateurs d’entreprise
  • Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP)

Les aides financières

Enfin, à l’heure où les levées de fonds et les financements ont eux aussi été impactés, les aides financières ne peuvent qu’être bienvenues.

Parmi elles, on trouve le microcrédit, les aides et accompagnements proposés par le Réseau Entreprendre, les aides des régions ou encore celles de Bpifrance avec la garantie création, la bourse French Tech, les prêts participatifs d’amorçage ou encore le prêt garanti par l’État…

Les questions à se poser avant de créer son entreprise

Si le contexte est particulier, les nombreuses aides et les dispositifs existants permettent à tout porteur de projet innovant de pouvoir avancer. Cependant, il convient d’être encore plus prévoyant et judicieux qu’auparavant.

Un certain nombre de questions doivent impérativement se poser : comment le marché a-t-il évolué durant et suite à la crise ? L’offre ou le produit que vous souhaitiez développer correspond-il toujours à une demande existante ? Le business plan doit-il être mis à jour ? Votre executive summary est-il encore d’actualité ? Et le plan de financement ?

Vous connaissez le dicton : à cœur vaillant, rien d’impossible ! Cependant, tout comme cette crise nous aura appris à faire le plein de précautions au quotidien, il en va de même pour la création d’entreprise : se lancer demande, aujourd’hui plus qu’hier, un maximum de prudence et de points d’attention.

Parce que cela peut s’avérer délicat, des experts sont là pour vous guider : n’hésitez pas à rejoindre CIC Place de l’innovation pour vous faire accompagner dans la création !

Autres actualités

felis tristique risus. ante. leo. mattis id, Aliquam sem, commodo dolor. tempus