Infographie – Quel statut juridique choisir pour une start-up ?

Vous avez une idée de projet innovant et vous vous apprêtez à le concrétiser en le rendant officiel aux yeux de la loi ? Choisir le bon statut juridique pour une start-up est souvent source de questionnements : savez-vous si vous devez créer une SAS, une SARL ou encore une SASU ? Nous vous aidons à y voir plus clair en infographie !
Statut juridique d'une start-up : comment choisir ?
 

La start-up, une société pas comme les autres

Vous êtes convaincu par votre idée. Mieux, vous l’avez posée sur papier en rédigeant un business plan efficace. Évidemment, cela ne suffit pas : il vous reste à trouver le statut juridique qui conviendra le mieux à votre start-up. Pour cela, sachez qu’une jeune entreprise est une société particulière : elle a besoin de beaucoup de fonds pour pouvoir se développer… mais aussi de beaucoup de liberté pour rester innovante et aller dans la bonne direction.

Retrouvez tous nos articles sur le financement d’un projet innovant !

Il ne faut donc jamais oublier votre objectif principal : maintenir le dynamisme de votre entreprise tout en la structurant !

Choisir le statut juridique d’une start-up : les options qui s’offrent à vous

La société à responsabilité limitée

La société à responsabilité limitée, ou SARL, est la forme d’entreprise la plus répandue. Si le statut permet d’avoir entre deux et cent associés, il laisse relativement peu de marge de manœuvre aux fondateurs. Par exemple, faire entrer ou sortir un associé peut s’avérer complexe.

Finalement, ce statut n’est pas parfaitement adapté à une start-up, puisqu’il divise l’entreprise en parts sociales : alors que les profils et les objectifs de chaque associé peuvent différer, tous sont logés à la même enseigne !

La société par actions simplifiées

Si l’on devait la comparer à la SARL, la société par actions simplifiées – ou SAS – est plus flexible : le statut ne limite pas le nombre d’associés, ce qui facilite la gouvernance, les entrées et les sorties. De plus, le statut juridique est simple à créer et s’adapte à tout type de projet. Les fondateurs peuvent organiser le fonctionnement de leur start-up comme ils le souhaitent !

La société par actions simplifiées unipersonnelle

La société par actions simplifiées unipersonnelles, ou SASU, est simplement la forme unipersonnelle de la SAS. Si vous souhaitez faire cavalier seul, ce statut juridique est fait pour vous !

Découvrez également les questions à se poser avant de s’associer !

En bref ? Lorsqu’il s’agit de choisir le statut juridique d’une start-up, différentes possibilités s’offrent à vous. La meilleure option dépend avant tout de vos choix d’association, de vos ambitions et des objectifs que vous souhaitez atteindre avec votre jeune entreprise !
 

Autres actualités