Les clés d’un business plan convaincant

Faire un business plan efficace pour son projet : les clés

Vous démarrez dans la création d’entreprise ? Votre start-up est déjà lancée ? Que ce soit pour asseoir votre crédibilité, paraître légitime devant de potentiels investisseurs ou pour obtenir un prêt bancaire, un business plan est un outil dont aucun entrepreneur ne peut se passer. CIC Place de l’innovation vous donne les clés pour réaliser un business plan efficace et convaincant !

Un business plan, qu’est-ce que c’est ?

Le business plan, ou « plan d’affaires » en français, est un document détaillant la stratégie adoptée pour mener à bien une démarche entrepreneuriale. Il consiste à formaliser le projet d’entreprise de façon approfondie, en présentant :

  • le contexte du marché investi ;
  • sa stratégie et ses actions futures ;
  • ses moyens et ses ressources pour atteindre des objectifs concrets.

Ces informations peuvent être présentées de différentes façons, tant que le contenu est pertinent. Le business plan est un document modulable : il existe autant de formats qu’il y a d’entrepreneurs ! Attention, cependant, à se fixer une limite de longueur à ne pas dépasser – 20 pages, par exemple.
 

Un business plan, à quoi ça sert ?

Aucun entrepreneur ne peut se passer d’un business plan. Il s’agit d’un document aux intérêts multiples, puisqu’il peut servir à :

  • synthétiser le projet et avoir une vision d’ensemble en vue de connaître ses points forts et ses faiblesses pour mieux avancer ;
  • présenter le projet d’entreprise à des investisseurs, des business angels, des banquiers, voire de potentielles recrues ;
  • avoir une vision long terme, des objectifs concrets en matière de chiffres ;
  • donner à toutes les personnes impliquées dans le projet, une vraie ligne directrice.

 

Découvrez aussi les 7 étapes clés avant de créer son entreprise !

Rédiger un business plan efficace : le contenu

Pour qu’un business plan puisse avoir l’impact souhaité, donner à quiconque une vision claire du projet d’entreprise ou convaincre des investisseurs, son contenu doit être élaboré avec soin et rigueur. Son format synthétique doit être consolidé par une présentation verticale, une mise en page travaillée, des informations pertinentes, hiérarchisées et mises en forme. Faisons le point sur les informations essentielles à tout bon business plan !

Le contexte du marché et la position du projet d’entreprise

  • Le besoin auquel votre projet répond : si vous avez un projet de création d’entreprise, c’est que vous avez décelé un besoin. Votre business plan doit le présenter !
  •  

  • L’étude du marché à conquérir : celui-ci comporte des règles, une histoire, des acteurs… Pour bien connaître ce marché que vous souhaitez investir, vous avez dû l’étudier de près : expliquez votre analyse pour affirmer votre ancrage dans le réel.
  •  

  • Le portrait de la cible, du client type : quelles personnes sont concernées par le besoin auquel vous souhaitez répondre ? Créez des portraits types, avec leurs habitudes d’achat et de paiement, les critères de choix qui animent le marché… Montrez que vous connaissez votre futur client !
  •  

  • L’offre proposée, le produit ou service et ses spécificités : exposez les forces de votre solution en expliquant de quelle manière elle révolutionne le marché.
  •  

  • Le business model, ou le modèle économique : expliquez quelles seront les sources de revenus de votre entreprise et quel sera son fonctionnement économique. Qu’est-ce qui vous permettra de faire des bénéfices ? De payer vos investisseurs et vos collaborateurs ? Comment envisagez-vous d’investir par la suite ? Démontrez qu’il s’agit d’un business durable.
  •  

  • La concurrence existante : situez votre future société sur le marché, indiquez quels sont ses avantages et quelle est sa valeur ajoutée !

La stratégie de l’entreprise

  • Le plan commercial, avec des objectifs concrets – nombre de clients, chiffre d’affaires, parts de marché… Il désigne l’ensemble des actions à mener pour assurer la croissance de votre entreprise. Prenez en compte tous les coûts, le processus de vente, les investissements et les moyens humains qui seront nécessaires à l’accomplissement de vos objectifs commerciaux, selon une durée prédéfinie.
  •  

  • Le plan d’action : en détaillant les actions que devra mener votre entreprise – à court, moyen et long terme – en accord avec le plan commercial, vous pourrez démontrer que vous êtes un véritable gestionnaire.
  •  

  • Les prévisions financières : en adéquation avec votre plan d’action, celles-ci vous serviront à vérifier la faisabilité et la viabilité de votre projet. Même si cela reste susceptible d’évoluer, l’idéal est alors de présenter un plan de financement, un plan de trésorerie et un bilan prévisionnel.
  •  

  • La stratégie marketing : quel budget y sera alloué ? Quels seront ses objectifs ? Quelle place aura la communication ? Exposez clairement votre stratégie pour que votre lecteur sache comment l’entreprise se positionne.
  •  

  • L’analyse des risques. Mieux vaut prévenir que guérir ! Montrez que vous pouvez prendre du recul et anticiper les risques, qu’ils soient liés à la concurrence, à la réglementation, à la technologie, à l’humain, à la taille du projet ou encore au secteur d’activité. Prévoyez un plan de secours pour y faire face, cela rassurera vos potentiels investisseurs !

Pour finir votre business plan en beauté, rien de tel que l’executive summary ! Revenez – en deux pages tout au plus – sur l’ensemble de votre business plan afin d’en faire une synthèse. Illustrations, infographies, graphiques… tant que l’essence du plan est au rendez-vous et que la lecture est facile, tout est permis !

Découvrez aussi le lexique de l’entrepreneur innovant

 
Vous avez déjà un business plan que vous souhaiteriez améliorer ? Vous voulez vous lancer dans la rédaction mais faites face au syndrome de la page blanche ? Pour vous faire accompagner ou bénéficier d’un regard neuf sur votre travail, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté !
 

Crédit photo : Pexels / Rawpixel.com

Autres actualités